Des peintures pour les non-voyants


(23  novembre 2017)
Les élèves de Lucie Labbé, enseignante d’arts plastiques à l’école primaire Notre-Dame-de-la-Garde (Verdun), se sont servis d’une imprimante en trois dimensions pour reproduire des toiles cubistes de façon à rendre l’art accessible aux non-voyants. Les paramètres de la toile ont d’abord été soigneusement mesurés, puis modélisés à l’aide d’un logiciel spécialisé. Le programme a ensuite guidé l’imprimante qui a produit les différentes parties de l’œuvre. «Les toiles cubistes ont l’avantage de présenter des illustrations aux contours bien définis et faciles à reproduire», explique l’enseignante.

Deux autres projets ont été réalisés à l’aide d’imprimantes en trois dimensions dans les écoles primaires. À l’école Marguerite-Bourgeoys (Pointe-Claire), les élèves de Marianne Lirette ont matérialisé certains éléments présentés dans leur livre de science et à l’école Laurendeau-Dunton, ceux de Sylvie Patenaude ont créé et imprimé les personnages d’un photorécit qu’ils ont écrit.

Ces projets ont été réalisés avec le soutien du programme Novascience du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Mentionnons que lors de l’événement bilan du programme, le projet Fab Lab à l’école primaire a reçu une mention coup de cœur.

 

 

 

Partager sur :