Michel Turcotte au Conseil supérieur de l’éducation

(6 septembre 2019) Michel Turcotte, directeur adjoint au Service des ressources éducatives a été nommé à la Commission de l’enseignement secondaire du Conseil supérieur de l’éducation.

Concrètement, que fait la Commission de l’enseignement secondaire?
Le Conseil supérieur de l’éducation et ses commissions collaborent avec le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Ils le conseillent sur toute question relative à l’éducation. Les différentes commissions travaillent de concert avec les organismes et les groupes intéressés par ce sujet, de même qu’avec le public en général. Nous pouvons également réaliser des études et des recherches sur les sujets que nous jugeons utiles.

Au cours des prochaines années, quels seront les grands sujets à l’ordre du jour de la Commission de l’enseignement secondaire?
J’imagine que le dossier de la formation initiale et continue des enseignants en fera partie, peut-être aussi la gouvernance scolaire. J’en saurai plus suite à la première rencontre qui aura lieu dans deux semaines.

Selon vous, pourquoi vous a-t-on invité à y siéger?
Au fil des ans, j’ai touché à une multitude de dossiers. En ce moment je travaille sur l’effet enseignant, l’enseignement efficace et je suis responsable du programme de mathématiques. Auparavant, en tant que conseiller pédagogique, j’ai accompagné les écoles secondaires dans la mise en place des nouveaux parcours au deuxième cycle, plus particulièrement pour le parcours de formation axée sur l’emploi. J’espère pouvoir mettre ce bagage au service du milieu de l’éducation québécois.

Y a-t-il des dossiers que vous souhaitez porter à l’attention des autres membres de la Commission?
Je suis très préoccupé par la situation des élèves qui suivent la formation préparatoire au travail (FPT). J’aimerais également développer davantage tout le dossier de la double diplomation en partenariat avec la formation professionnelle. Et plein d’autres !!!


Partager sur :