Drôles de mots

(29 mars 2018) On peut écrire de bien des façons. Avec des crayons, des stylos, des craies, un clavier ou encore sur un tableau numérique. À l’invitation de l’Association canadienne d’éducation de langue française, les élèves de deux écoles primaires ont formé des mots en s’étendant par terre. Les jeunes de l’école Saint-Louis (Pointe-Claire) ont écrit le mot monde. «La Terre nous parle et il faut l’écouter, tous ensemble agissons maintenant car le monde est à nous!», explique l’enseignante Stanca Lonean. Leurs camarades de l’école des Berges-de-Lachine ont pour leur part formé le mot quiproquo. «Nous aimons ce mot qui nous permet de nous unir, et ce, malgré les malentendus», indique l’enseignante Jessica Legault.













Partager sur :