Questions du public et suivis annoncés

Séance ordinaire du Conseil des commissaires du 2 décembre 2014

Sujet de l’intervention / question 1 :

Annexion forcée du Sud-Ouest à la CSDM

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 2 :

Impact de l’annexion des écoles des quartiers ouest de la CSDM. Comment la CSMB entrevoit-elle la transition? Comment la CSMB entrevoit l’intégration des élèves de NDG, Côte-des-Neiges, Sud-Ouest et Ahunstic-Cartierville? Anticipez-vous quel sera l’impact pour les élèves?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 3 :

Impact de la réforme sur les élèves des écoles à vocation particulière (notamment FACE). Qu’adviendra-t-il des élèves fréquentant ces écoles qui se trouveront possiblement hors-territoire? Qu’adviendra-t-il de leurs frères et sœurs, etc.

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 4 :

Transfert des écoles d’Ahuntsic-Cartierville : comment anticipez-vous ce transfert?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 5 :

Modification territoriale : est-ce que la CSMB est prête à dialoguer avec la CSDM et la CSPI afin d’évaluer des possibilités de propositions concertées, qui pourraient être présentées au ministre de l’Éducation afin de minimiser les impacts négatifs des changements territoriaux sur l’ensemble des familles montréalaises?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 6 :

Ma question s'adresse à La Présidente de la CSMB. Dans votre allocution d'hier, quand vous parlez de mesures transitoires, pensez-vous notamment à celles nécessaires à l'intégration de l'ensemble des personnels? Si oui, quand comptez-vous nous consulter (les syndicats)? Quelle part du déficit de la CDSM sera attribuée à la CSMB ? Comment pensez-vous réaliser l'intégration harmonieuse d'autant d'élèves en si peu de temps autrement qu'en soulignant l'expertise de la CSMB? Où sont les économies promises par le ministre dans la proposition qu'il vous fait?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 7 :

Modifications territoriales : Est-ce que la CSMB est prête à dialoguer avec la CSDM et la CSPI afin d'évaluer la possibilité de propositions concertées, qui pourraient être présentées au ministre de l'éducation afin de minimiser les impacts négatifs des changements territoriaux sur l'ensemble des familles montréalaises?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 8 :

Les territoires Sud-Ouest et Côte-des-Neiges comptent certaines des écoles les plus défavorisées sur l’île de Montréal. Les élèves qui fréquentent ces établissements scolaires vivent des défis qui sont peux présents à la CSMB, ce qui nous inquiète quant à la capacité de la commission scolaire de répondre à leurs besoins. Je demande aux commissaires s’ils sont à l’aise en tant que citoyens, parents et politiciens, d’un point de vue éthique, de mettre en péril la réussite scolaire de plusieurs cohortes d’enfants qui sont déjà à grand risque de décrochage?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 9 :

Il y a une grande mobilité des élèves à l’intérieur de la CSDM. De nombreux enfants choisissent des écoles secondaires relativement éloignées de leur lieu de résidence. Avec les changements territoriaux annoncés, d’innombrables élèves déjà inscrits se retrouveront à fréquenter des écoles secondaires en dehors de leur commission scolaire, Situation qui requiert normalement une dérogation. De plus, de nombreuses questions sont soulevées quant à la restriction des choix que ces changements apporteront, sur les inscriptions par fratries, la bureaucratie et la confusion que tout ça impliquera, etc. Pouvez-vous rassurer les parents en expliquant comment ces réalités ont été prises en considération et, puisque la CSMB se dit déjà prête à opérer les transformations, quelles sont les solutions envisagées?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 10 :

Démantèlement de la CSDM : pourquoi?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 11 :

Démantèlement de la CSDM : quels impacts sur la communauté?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 12 :

Redécoupage territorial : pour les familles de parents d’élèves de l’école FACE, qui vont devenir résidents hors CSDM suite à la réforme, quelles seront les garanties de maintien de leurs enfants à FACE? Seront-ils dans des « zones grises »? Devront-ils demander une dérogation?

Suivi annoncé : Une réponse globale concernant le projet de redécoupage des territoires scolaires sur l’île de Montréal a été donnée à la suite de toutes les questions sur le sujet (voir question 13 pour consulter la réponse).

Sujet de l’intervention / question 13 :

École primaire Saint-Jean-de-Matha : en cas de transfert à la CSMB, des personnels des services de garde seront-ils désavantagés quant à leur ancienneté par rapport à des gens déjà en service à la CSMB? La CSMB est-elle susceptible d’honorer les engagements d’investissements pris par la CSDM (construction d’un gymnase en souffrance depuis 10 ans)?

Suivi annoncé : Réponse à l’ensemble des questions portant sur le projet de redécoupage des territoires :

-      La présidente, Diane Lamarche-Venne, rappelle que le projet n’a pas été sollicité auprès de Québec, ni par le Conseil des commissaires, ni par la Direction générale. Elle souligne que c’est un projet du ministre, que c’est sa vision.

-      La CSMB a été informée la semaine dernière du projet. Dès qu’elle a eu l’information nécessaire, la Commission scolaire a tenu une conférence de presse pour rassurer les parents, leur mentionner que la CSMB comprend leurs préoccupations. Comme à son habitude, la CSMB mettra la réussite des élèves à l’avant-plan et collaborera avec sa communauté éducative.

-      Mme Lamarche-Venne assure qu’il y a de la flexibilité dans le scénario. La CSMB va analyser chacun des territoires ciblés par le projet de redécoupage, en fonction de l’expertise de la commission scolaire. Elle fournira par la suite ses recommandations au ministre, comme les autres commissions scolaires sont invitées à le faire.

-      Au sujet des écoles à vocation particulière, la présidente explique que des ententes existent déjà et que des mesures de transition additionnelles devront être prévues.

-      Mme Lamarche-Venne a discuté déjà à deux reprises avec la présidente de la CSDM. Une rencontre est à venir avec le président de la CSPI.

-      Mme Lamarche-Venne souligne qu’elle était élue lors des fusions de 1998. Cette expérience lui sera utile, notamment pour sensibiliser le ministre aux enjeux qui découlent de son projet. Les recommandations de la CSMB en tiendront compte.

Sujet de l’intervention / question 14 :

Avenir et réussite académique et sociale des élèves du PFAE à l’édifice Cardinal de l’école Saint-Laurent : Quels sont les plans à court et moyen terme pour ces élèves? Quels sont les échéanciers, les éléments qui seront pris en compte, comment les parents seront informés et consultés, comment les décisions seront prises, etc.?

Suivi annoncé : La présidente, Diane Lamarche-Vene, souligne d’emblée que l’école Saint-Laurent - édifice Cardinal et l’école du Sas répondent à une clientèle fragile et occupent une place d’importance au sein de la CSMB. La Commission scolaire est à évaluer comment les services peuvent être réorganisés entre ces deux écoles afin de servir davantage d’élèves. De fait, le nombre d’élèves qui ne cesse d’augmenter à l’école du Sas, située dans le même établissement que l’édifice Cardinal, pose présentement problème. Mme Lamarche-Venne mentionne néanmoins qu’aucun scénario final n’a été arrêté. Le directeur général, Yves Sylvain, précise que d’autres hypothèses que le déménagement des locaux de l’édifice Cardinal sont à l’étude. Les parents seront informés des suites des démarches.  

Partager sur :