Questions du public et suivis annoncés

Séance ordinaire du Conseil des commissaires du 30 juin 2015


Sujet de l’intervention / question 1


Coupure au budget de l’école Jonathan : Les membres du CÉ ont constaté que les coupures provenaient non seulement d’une réduction de budget imposée par la CSMB, mais aussi de changements aux allocations de base et, pire encore, de réduction au nombre de jours d'orthopédagogie attribués par école. Ces réductions ont été une mauvaise surprise pour les membres du CÉ, et c’est pourquoi nous sollicitons aujourd’hui votre aide. Notre question à la présidence est la suivante. Vous avez été élue pour défendre les intérêts des élèves : que comptez-vous faire face à ces coupures qui touchent directement nos enfants? 

Suivi annoncé : La directrice générale adjointe, Louise Gaudreault, amène les précisions suivantes. Contrairement à l’information qui a circulé parmi les parents, l’arrivée d’une direction à temps plein à l’école Jonathan permettra l’année prochaine à l’enseignante qui coordonnait auparavant les comités de co-gestion et s’occupait de mandats administratifs en l’absence de la direction de se consacrer à plein temps à des tâches de pédagogie, dont l’orthopédagogie. Dans les faits, il y aura donc une  augmentation des services en orthopédagogie.

La présidente, Diane Lamarche-Venne, rappelle par ailleurs que la CSMB, comme toutes les commissions scolaires, vit des compressions budgétaires sévères. Plus de 15 M $ ont été retranchés depuis 4 ans, auxquels s’ajoute un autre 6,5 M $ cette année. Elle souligne que la CSMB, de par la loi, doit présenter un budget équilibré et que ce n’est pas de gaieté de cœur qu’elle applique ces coupures. La priorité demeure d’utiliser le plus consciencieusement les fonds alloués en vue de faire réussir les élèves.

Sujet de l’intervention / question 2:

Équité dans les processus décisionnels entourant les coupures : Quelles mesures sont mises en place pour assurer le respect de la valeur d’équité dans les processus décisionnels?

Suivi annoncé : 

La présidente souligne que l’équité est au cœur de toutes les décisions budgétaires. Elle cite en exemple l’aide aux devoirs, qui demeure offerte dans toutes les écoles primaires, malgré une réduction du budget alloué et ce, grâce à une réorganisation du financement du service. Mme Lamarche-Venne mentionne que l’équité a également guidé les choix faits pour optimiser le transport scolaire afin de maintenir des services de qualité. Elle invite finalement les parents qui jugeraient certaines mesures inéquitables à en faire part au Conseil des commissaires.

Partager sur :