Développement durable


UN ENJEU POUR LES ÉLÈVES


Le plan stratégique 2014-2018 de la CSMB réaffirme la position de la Commission scolaire qui entend devenir leader en éducation au développement durable auprès de sa communauté éducative. Par ses engagements en la matière, la CSMB fait également écho aux conseils d’élèves de ses écoles secondaires qui ont identifié le développement durable comme un enjeu phare dans leur manifeste en faveur de la réussite globale.

 
             
           



UN SOUTIEN CONCRET AUX ÉTABLISSEMENTS 

La Commission scolaire a mis en place différentes stratégies favorisant le développement durable 

Les bourses du développement durable  soutiennent chaque année des dizaines projets, proposés par le personnel des établissements. 

Depuis cinq ans, plus de 100 000 $ ont ainsi été investis.

 

L’Académie du développement durable mobilise tous les ans près de 125 élèves et intervenants provenant des écoles secondaires. Le but de cette démarche est de former, soutenir et accompagner ces personnes dans la rédaction de leur plan d’action annuel et dans la réalisation de leurs projets en lien avec le développement durable.

Depuis 2011, plus de 400 personnes ont ainsi été mobilisées.

 
La démarche d’accompagnement En route vers une école écoresponsable vise à soutenir et à mobiliser les établissements afin qu’ils revoient leurs pratiques, de façon à réduire l’empreinte écologique de l’école ou du centre (notamment pour la gestion des matières résiduelles).

6 établissements revoient leurs pratiques 
(projet pilote)

La CSMB procède annuellement à l’ÉCO-collecte, une opération visant à gérer de manière écoresponsable les matières résiduelles dangereuses générées par ses établissements et services.

En 2014-2015, plus de 15 tonnes de déchets dangereux ont été détournées des sites d’enfouissement.

 













LE BON EXEMPLE

La CSMB agit comme un bon citoyen corporatif en remplaçant des équipements polluants et à faible rendement énergétique. Les nouveaux équipements se rentabilisent bien souvent en quelques années.

Les camions de la CSMB sont remplacés, au terme de leur vie utile, par des véhicules moins énergivores.
Les chaudières des établissements sont remplacées par des équipements plus performants et éconergétiques.
 46 établissements participent à un programme d’efficacité énergétique visant la réduction des pertes d’énergie.
 Les éléments d’éclairage énergivores sont remplacés.
 Un composteur industriel est mis en place au Collège Saint-Louis. 
5000 kilos de déchets organiques détournés des sites d’enfouissement l’année dernière.



LA VALORISATION DES TRANSPORTS ACTIFS

Les transports constituant une importante source de polluants, la CSMB invite les élèves et les employés à découvrir de nouvelles façons de se déplacer.

  • Les déplacements des élèves de 50 écoles primaires sont revus à la lumière de plans encourageant le transport actif. Ces derniers sont rédigés par Vélo-Québec (programme À pied, à vélo, ville active), en collaboration avec certains arrondissements de la Ville de Montréal.
  • Les écoles primaires mettent en place des pédibus et des trottibus qui permettent aux élèves de se rendre à l’école en marchant en toute sécurité.
  • Le programme ÉCO-mobilité propose des incitatifs financiers aux employés qui souhaitent revoir leur mode de déplacement ou en expérimenter un nouveau. 



LES ÉCOLES EN ACTION

Le plan stratégique 2014-2018, adopté à l’été 2014, réaffirme la position de la CSMB qui entend (leader en éducation au développement durable / ensemble de la communauté éducative) devenir le leader des commissions scolaires dans le domaine du développement durable. Par ses engagements en la matière, la CSMB fait également écho aux conseils d’élèves de ses écoles secondaires qui ont identifié le développement durable comme un enjeu phare de leur manifeste « des élèves en faveur de la réussite globale) (lien vers le manifeste?)

                 
 
 
 

Page :

Partager sur :