Humour et déficience intellectuelle

Une certaine fébrilité règne au café étudiant de l’école secondaire des Sources (Dollard-Des Ormeaux). Dans quelques minutes débute un spectacle à saveur humoristique mettant en vedette des élèves avec déficience intellectuelle. La prestation constitue la conclusion d’une année de travail avec les enseignantes et enseignantes des classes de cheminement adapté pour la déficience intellectuelle  (CADI) et Serge-Yvan Bourque, de l’École nationale de l’humour. C’est ce dernier qui anime le spectacle dans lequel les adolescentes et adolescents sont notamment invités à improviser sur diverses thématiques.

 

Dans un des segments, un élève doit trouver son camarade qui s’est caché. Il cherche frénétiquement partout, dans un (petit) sac, dans la poubelle, derrière la scène… Il faut dire que les artistes sont parfois très cabotins. Le public est enthousiaste ; certains s’inquiètent toutefois : leur ami est-il disparu pour vrai ?

 

Au-delà du rire, l’humour aide ces jeunes à vivre et apprivoiser des émotions : l’injustice, la peur, la tristesse. Par le jeu, ils apprennent à les comprendre et sont ainsi mieux outillés pour vivre avec leur différence.

 

La formation sur l’humour est offerte aux élèves avec déficience intellectuelle de l’école des Sources depuis trois années et il est entendu qu’elle sera de retour en 2022-2023.

 

Photo : Le maître de cérémonieSerge-Yvan Bourque